CinéPavé « J’irai au paradis, car l’enfer est ici » (lundi 17 juin 2008)

Programme de la soirée :

20h Apéro
20h15 Présentation du film
20h30 Projection du film
22h Discussion

Toute une déclaration dans ce titre ! Rimbaud déjà comparait notre passage sur terre à une saison en enfer, en attendant le paradis…

Ce passage sur terre, pour François , il semble tout traçé. Fils d’un parrain du milieu installé en région parisienne, il va marcher tout droit dans les pas de son père, allant de trafics en affaires diverses.

Seulement, en cherchant à voler de ses propres ailes, il se trouve mêlé à un braquage qui tourne mal et qui ravive de vielles tensions entre clans ennemis. Pour sa protection, François se voit placé de force aux côtés de Rufin, un jeune tueur un peu étrange. Nos deux larrons sont alors forcés de se planquer en attendant que tout aille mieux. Mais les choses vont-elles s’arranger ?

Xavier Durringer, metteur en scène de théâtre reconnu, a écrit ce film avec Jean Miel, un ancien truand qui, pour échapper au milieu, s’est reconverti en scénariste lors d’un passage par la case prison.

  • Ce polar s’inscrit donc dans la plus pure lignée du film noir à la française : approche naturaliste, détails ultra-documentés, scènes violentes dures à supporter… Une tradition du polar hexagonal illustrée récemment sur les écrans par les films d’un Olivier Marchal, ex-flic qui a réalisé 36 ou Truands, mais que l’on retrouve chez Durringer avec un supplément d’âme, puisqu’ici, la plongée dans les bas-fonds nourrie une question métaphysique : peut-on changer de vie, le pire des truands peut-il être sauvé ?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s